A Propos

Photo Olivier Collignon

Olivier Collignon

Je vis à Nice depuis une dizaine d’années. En besoin d’évasion, de sourires sous la pluie ou le soleil azuréen, juste armé de mon objectif et de quelques intuitions, j'aime échapper à ma vie, le temps de quelques clichés. Je voue une véritable passion à l’instantané, que j'argumente de mon imaginaire et ma créativité. Il n’est pas rare que je m’évade à la recherche de l’insolite. Le bizarre m’interpelle, tout autant que le décalé.

La conformité m’exaspère, l’ordinaire m’ennuie. J'ai, en moi, un goût étrange pour le subtil mélange de simplicité et de mystère, tout en préservant l’esthétisme. En témoignent ces jeux d’ombres et de lumière, que je peux capter ici ou là. C’est ainsi, qu’en noir et blanc, j'alimente mon chimérique et tente de le transcrire sans pudeur.

Olivier Collignon

Je vis à Nice depuis une dizaine d’années. En besoin d’évasion, de sourires sous la pluie ou le soleil azuréen, juste armé de mon objectif et de quelques intuitions, j'aime échapper à ma vie, le temps de quelques clichés. Je voue une véritable passion à l’instantané, que j'argumente de mon imaginaire et ma créativité. Il n’est pas rare que je m’évade à la recherche de l’insolite. Le bizarre m’interpelle, tout autant que le décalé.

La conformité m’exaspère, l’ordinaire m’ennuie. J'ai, en moi, un goût étrange pour le subtil mélange de simplicité et de mystère, tout en préservant l’esthétisme. En témoignent ces jeux d’ombres et de lumière, que je peux capter ici ou là. C’est ainsi, qu’en noir et blanc, j'alimente mon chimérique et tente de le transcrire sans pudeur.

Photo Olivier Collignon